Ouvert 7j/7 Lun Mar Mer Jeu Ven 7h/21h30 (sans interruption) Sam 9h30/14h 15h30/19h Dim 9h30/13h

Principes tactiques de base

  1. Ne perdez jamais la balle des yeux.
  2. Obligez votre adversaire, par vos trajectoires de balle à frapper celle-ci dans la zone A et le plus loin possible de la zone centrale (le T)
  3. Ne  » foncez » pas vers la balle, vous devez la frapper en pleine stabilité
  4. Évitez de placer vos appuis (les pieds) dans la zone B
  5. Replacez-vous sur la zone centrale (le T) dès la fin de vos frappes …attention, sans pour cela gêner votre adversaire.
squash_reservation-squash
squash_figure1

Le squash (figure 1)

Deux joueurs frappent alternativement la balle afin de l’envoyer sur le mur frontal (Zone hachurée): soit à la volée (A); soit après un seul rebond au sol (B) La balle doit toucher le mur frontal : soit directement, soit indirectement après avoir touché un autre mur.

La partie basse du mur frontal (TIN) est interdite à la frappe (Faute). Les quatre murs du  » volume SQUASH  » sont délimités, dans leur partie haute, par une ligne de hors jeu (C). La balle touchant cette ligne ou au dessus de celle-ci est faute. Le jeu est interrompu à chaque fois qu’une faute est commise ou qu’un des joueurs ne peut atteindre le mur frontal avec la balle.

Le service (figure 2)

Un tirage au sort détermine le joueur SERVEUR, l’autre joueur étant le RELANCEUR. Lorsque le SERVEUR gagne l’échange, il devra changer de carré de service afin d’engager à nouveau. Si au contraire le RELANCEUR remporte l’échange, il devient SERVEUR. Dans ce cas et lors du début de chaque jeu le serveur choisit le carré de service. Un  » bon SERVICE  » demande trois conditions: au moment de la frappe, le serveur doit avoir, au moins, un pied en contact avec le « carré de SERVICE « , sans toucher les lignes délimitant ce carré (1). le serveur doit frapper la balle à la volée, directement sur le mur frontal, entre la ligne de service et la ligne de hors jeu (limite haute) (2- partie grisée). la balle de service revenant du mur frontal, doit pouvoir retomber (sauf si elle est frappée à la volée par le RELANCEUR) dans le rectangle opposé au carré de service, après ou sans avoir touché auparavant un autre mur ( 3-zone hachurée). Lorsqu’une ou plusieurs de ces conditions ne sont pas respectées, le service est faute.

squash_figure2

Le retour de service (figure 2)

Lorsque le service est bon, le RELANCEUR frappe la balle afin de renvoyer sur le mur frontal, après un rebond au sol ou à la volée. Dès que le service est effectué, les lignes spécifiques au service (lignes au sol et ligne de service sur le frontal) sont occultées jusqu’à la fin de l’échange.

L’échange

L’échange s’arrête lorsque :

  • le service est faute.

Une faute a été commise:

  • balle mal frappée (balle portée sur la roquette)
  • balle doublée (deux rebonds ou plus au sol)
  • balle touchant une partie basse du mur frontal (TIN)
  • balle touchant une partie hors jeu, lignes comprises.
  • balle touchant un joueur.
  • balle n’atteignant pas le mur frontal.
  • balle touchant le sol avant d’atteindre le mur frontal.
  • un joueur s’abstient de frapper la balle.
squash_figure3

Le let – La gêne (figure 3)

Les règles les plus importantes sont les suivantes:

  • après avoir frappé la balle, le joueur devra laisser à son adversaire la pleine liberté d’action afin qu’il puisse se diriger directement vers la zone de frappe et frapper cette balle.

Un joueur s’abstiendra, entre autres, de frapper la balle dans les deux cas suivants :

  • lorsque son adversaire, trop près de lui, l’empêche de jouer normalement et sans danger
    (coups de raquette)
  • lorsque l’adversaire se trouve entre la balle et le mur frontal. (chocs de balle) – (TRIANGLE INTERDIT).

Dans ces cas le jeu est interrompu et :

  • L’échange sera remis dans le cas d’une gêne involontaire et n’ayant pas empêchée une frappe déterminante pour le gain de l’échange (même serveur, même côté de service) (LET).
  • L’échange sera gagné dans ce cas d’une gène effectuée de façon délibérée, ou involontaire mais empêchant une frappe déterminante pour le gain de l’échange (STROKE).
squash_figure4

Le comptage

Le gain d’un échange fait évoluer le jeu de deux façons :

  • l’échange est gagné par le SERVEUR : il marque ainsi un oint et continue de servir.
  • l’échange est gagné par le RELANCEUR : il ne marque pas de point mais devient SERVEUR de l’échange suivant.

Lorsqu’un joueur atteint 9 points il gagne un JEU, sauf si le score atteint 8-8, car dans ce cas le RELANCEUR a l’alternative entre une fin de jeu en 9 points ou en 10 points. Ce choix, définitif, doit être explicitement émis avant que le service soit effectué. Une partie peut se jouer en 2 ou 3 jeux gagnants, le vainqueur étant le joueur ayant gagné le premier ces 2 ou 3 jeux. Une adaptation de ce système de comptage consiste à marquer un point à chaque échange effectué (score américain). Dans ce cas, chaque jeu se jouera en 15 points avec un choix du RELANCEUR à 14-14 , entre « finir le jeu » en 15 points ou en 17 points.

Les principes fondamentaux (figure 4)

Le SQUASH est d’une approche très ludique. Ne vous méprenez pas, c’est un sport très technique.
Si vous désirez progresser rapidement et prendre ainsi plus de plaisir à le pratiquer, prenez quelques leçons avec l’un des 160 éducateurs brevetés d’état de Squash …. vous ne le regretterez pas.

Les principes tactiques de base:

  • Obligez votre adversaire, par vos trajectoires de balle à frapper celle-ci dans la zone A (la couronne) et le plus loin possible de la zone centrale (le T).
  • Ne « foncez » pas vers la balle, vous devez la frapper en pleine stabilité.
  • Évitez de placer vos appuis (les pieds) dans la zone B.
  • Replacez-vous sur la zone centrale (le T) dès la fin de vos frappes… attention, sans pour cela gêner votre adversaire.
  • Ne perdez jamais la balle des yeux.

squash_figure0

* Extrait du « GUIDE DU SQUASH » édité par la Fédération Française de Squash